AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Resonance of Fate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nesouk

avatar

Masculin Vierge Messages : 273
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 22
Localisation : Quelque part...peut-être loin de toi, peut-être prêt de toi va savoir.

MessageSujet: Resonance of Fate   Mer 25 Mar - 23:56


Titre : Resonance of Fate (End of Eternity au Japon)
Développeur : Tri-Ace
Editeur : Sega
Année de sortie : 2010
Support : PS3 et 360

Après un Star Ocean : The Last Hope sympathique mais il faut bien le dire un peu décevant par rapport à ce que nous a habitué le studio, Tri-Ace décide de changer d’éditeur et de quitter Square Enix et décide de prendre comme éditeur Sega, très vite un nouveau jeu complètement inédit est annoncé de la part de Tri-Ace, ce jeu c’est Resonance of Fate un J-RPG qui a fait un peu parler de lui pour plusieurs raisons, à vrai dire 2 raisons surtout déjà pour sa difficulté réputé très élevé et ensuite parce qu’il ose modifier des codes du J-RPG et avoir sa propre identité est ce qu’il le fait bien on va voir ça tout de suite.

Donc déjà remettons-nous un peu dans le contexte Resonance of Fate se passe dans un futur post-apocalyptique dans lequel la planète est devenu invivable et du coup les humains ont construits une gigantesque tour nommer la tour de Basel, dans cette tour les étages (de l’étage 1 qui se trouve au sommet de la tour et qui avec les étages 2 et 3 forment ce qu’on appelle le chandelier jusqu’à l’étage 12) représentent les rangs sociaux et le niveau de dangerosité de leurs habitants, plus on est haut dans les étages plus on a une bonne situation social et plus on a une vie paisible sans danger (bref la noblesse appeler ici les cardinaux), tandis que les étages inférieurs sont remplis de misère, de bandits et de monstres. STOP je vous arrête tout de suite si en lisant cette description vous avez cru qu’on était dans un univers où les riches persécutés les pauvres et qu’on allait jouer un gamin des bas étages qui se rebellent contre la société et ceux qui en sont au pouvoir en étant animé par un quelconque rêve et bien vous avez faux sur toute la ligne.

Donc dans tout ce « joyeux » univers nous incarnons 3 personnages à savoir :
De gauche à droite : Vashyron, Leanne (ou Reanbell dans la version Japonaise) et Zephyr, tout 3 forment un trio de chasseurs de prime (j’appellerais plus ça des mercenaires mais bon le jeu dit chasseur de prime) vivant dans le 4ème étage de la tour dans une ville nommer Ebel (donc on va dire qu’ils ne sont pas très très riches mais ils s’en sortent bien au niveau social), leur but étant d’accomplir les missions qu’on leur offre (que ce soit des cardinaux ou de qui que ce soit d’autre) pour ce faire de l’argent et vivre leur vie tout en se rendant utile à la société et c’est à peu près tout, ouais premier point du jeu ici notre but n’es pas de sauver juste de se rendre utile à ce monde et ses habitant.

Donc on va parler déjà des personnages principaux non vous n’aurez pas d’autre personnages principaux vous ne jouerez qu’avec ces 3 personnages là, cependant ce n’est du tout un défaut certes on a que 3 personnages mais ce qui est bien c’est que les 3 personnages sont très attachants et surtout son développer durant la progression du scénario car il faut bien le dire au début on ne sait pas grand-chose de nos 3 protagonistes, et les 2 premières cinématiques d’intro ne font que cultiver le mystère autour de leur passé et de la façon dont ils se sont rencontrés, à savoir également que les 3 personnages ont un caractère différents les uns des autres :
-Vashyron est le leader du groupe en gros un mec toujours à l’affut d’un moyen de ce faire de la tune, avec un sens de l’humour assez moqueur et un petit côté pervers (il est d’ailleurs à l’origine de la plupart des scènes comiques du jeu)
-Zephyr est on va dire le rebelle du groupe, assez froid avec globalement tout le monde il se montre cependant protecteur envers Leanne (faut qu’il la sauve du suicide au début du jeu).
-Leanne est quand à elle au premier abord le classique personnage féminin pure et toute mignonne qui est cependant assez susceptible sur les sujets on va dire délicat (les sujets pervers en gros), autant le dire tout de suite ses interactions avec Vashyron notamment sont parfois très drôle.

Alors oui dit comme ça les persos ont l’air assez stéréotypé cependant on va dit que c’est la phase caché de l’Iceberg car en effet chacun des 3 personnages ont mine de rien un passé assez sombre (parfois même tragique) avant leur rencontre avec les 2 autres qui se dévoilent au fur et à mesure du jeu, cependant là où c’est bien fait c’est que les interactions entre les 3 persos sont bien fait et aussi chaque personnage a le droit à son propre développement aucun n’est mis en retrait par rapport aux autres. Pour ce qui est du reste du scénario il faut le dire c’est moins réussi les persos secondaires sont funs et parfois intéressant, l’univers est vraiment très bien rendu mais le scénario lui est assez décousu en fait c’est-à-dire qu’il y’a pas mal de flashbacks, de scènes de complots entre les antagonistes principaux, de scènes dans le présent donc c’est un peu confus faut le dire et il y’a certains points qui sont survolés ou qui auraient mérité plus d’attention ce qui donne un peu un arrière goût d’inachevé sur certains points, dans un certains sens pour ceux qui se souviennent de ma critique de FFX où en gros je disais que l’univers et le scénario était bons mais que les personnages c’était pas tout à fait ça bah là en fait c’est l’inverse les personnages sont bons voir même très bon l’univers et le scénario en revanche sont sympa mais pas assez développé à mon goût.

Maintenant on va parler un peu du déroulement du jeu, il faut savoir que dans son déroulement Resonance of Fate est un peu similaire à Valkyrie Profile : Lenneth le jeu est découpé en chapitres (il y’en a 16, 17 en comptant le prologue) à chaque chapitre en gros on reçoit une mission principale qui fait avancer le scénar, durant chaque chapitre on a également des missions secondaire disponibles à la guilde, après avoir fait la mission principale vous pouvez soit choisir de passer au chapitre suivant soit rester dans le chapitre en court pour faire les missions secondaires, il faut savoir qu’en fait si vous passez au chapitre suivant sans avoir fait les missions secondaires ces dernières sont perdus pour de bon et vous ne pourrez plus les faires, à savoir également que certaines missions secondaires ne se débloquent que si vous en avez fait d’autre, en sachant que le jeu est totalement libre à l’exploration rien ne vous oblige à faire quoique ce soit tant que vous voulez faire quelque chose d’autre.

Alors on va maintenant parler du gameplay mais avant on va mettre les choses aux clairs tout de suite il y’a des choses à savoir déjà si vous n’aimez pas farmé, faire du LVUP et que vous n’aimez pas vous prendre la tête et bien vous pouvez laisser tomber le jeu tout de suite car je pense que vous allez vite péter un câble, en effet Resonance of Fate est un jeu qui n’est pas facile d’accès si vous ne farmez pas, que vous ne faites aucun LVUP et que vous ne cherchez pas à maîtriser le système de combat très vite vous allez vous retrouvez bloqué contre des ennemis (boss notamment) trop fort pour vous, pire même en étant à un bon LV le jeu est absolument impitoyable en gros même dans des combats qui peuvent sembler facile la moindre erreur peut vous valoir un Game Over alors que même pas un tour plus tôt vous aviez un gros avantage, donc définitivement si vous n’êtes pas près à vous investir dans ce jeu vous pouvez l’oublier (à moins que vous ne soyez prêt à galérer et à mourir des centaines de fois sur chaque boss).

Mais avant de rentré dans les détails du combat parlons un peu exploration, alors ce jeu a une World Map mais alors très particulier puisqu’il va falloir que vous la débloquiez, alors en gros en fait sur la map vous vous déplacez avec un curseur, la map est divisé en plein (et quand je dis plein je dis plein) de petits hexagones qu’on appelle des cellules la particularité de Resonance of Fate est que pour progresser sur la map il va falloir libérer ces cellules, au début du jeu les hexagones sont gris et vous bloque le chemin pour les supprimer et donc avancer il faut utiliser ce qu’on appelle des cellules énergétiques qui sont en fait des séries de 4 hexagones assembler sous différentes forme, pour pouvoir utiliser ces cellules énergétiques il faut que l’hexagone viser soit à côté d’au moins un hexagone que vous avez déjà débloqué et que la forme de la cellule que vous utilisez rentre dans la map (si un seul des 4 hexagones est en dehors impossible d’utiliser la cellule) (noter qu’en déverrouillant les hexagones on peut également tomber sur des coffres au trésor).

Voilà ça c’est la base mais maintenant on va compliquer les choses puisqu’il y’a également des hexagones de couleur qui ne peuvent être débloqué qu’en utilisant une cellule énergétique de la même couleur, il faut savoir qu’en débloquant un hexagone avec une cellule de couleurs ce dernier conservera la couleur en question, vous êtes encore là bon maintenant faut parler des terminaux, alors en fait l’intérêt d’avoir des cases de couleurs est de le relier au terminaux afin d’en obtenir les effets, bien évidemment c’est pas aussi simple pour activé un terminal il faut qu’il fasse parti d’un ensemble de cellules de la même couleur, de plus il faut un certain nombre de case pour activer l’effet du terminal, par exemple si l’effet d’un terminal ne s’active qu’avec 15 cases et bien à 15 cases rouges et bien son effet deviendra actif sur les 15 cases en question, si je continue à mettre plus de case de rouge et bien l’effet s’appliquera également sur les cases en plus, il est possible également de lier les terminaux entre eux par contre le nombre de cases nécessaires pour activer leurs effets s’additionnera par exemple si avec mes cases rouges je relies le terminal demandant 15 cases à un terminal qui lui en demande admettons 80 et bien il me faudra 95 cases de la même couleur, à savoir en plus que vous pouvez relié les cases des différents étages entre par le biais des ascenseurs, grâce à ce système vous pouvez également faire en sorte que les effets des terminaux s’appliquent dans les donjons (aussi bien à vous qu’aux ennemis).

Aussi il faut parler des donjons les donjons de ce jeu sont en fait des successions d’arènes remplit d’adversaire (en sachant que les combats et les arènes sont fixes), en gros chaque salles est remplit d’ennemis c’est à vous de choisir de les affronter ou de les éviter en courant vers la prochaine zone en sachant que quand vous tuez tout les ennemis d’une salle du donjon vous ètes intégralement régénéré (aussi bien PV que jauge du héros), les salles peuvent également contenir des coffres qui sont divisé en 3 types celon la valeur de l’objet (Bronze, Argent ou Or).  

Bien ça s’était le système d’exploration maintenant on va parler du système de combat puisque c’est le plus gros point du jeu, un peu avant je disais qu’il fallait s’investir pour maîtriser le système de combat je ne disais pas ça à la légère puisque je ne vais pas y aller par 4 chemins à moins que vous n’ayez joué à Valkyrie Profile : Silmeria (qui est le seul J-RPG ayant de petites similitudes avec Resonance of Fate) vous pouvez oublier tout ce que vous avez connu alors en termes de J-RPG et si ce n’était que ça mais en plus de se démarquer complètement (ou presque) de n’importe quel autre J-RPG le système de combat de ce jeu est l’un des plus complexes et des plus riches jamais inventés dans le genre et pourtant il en a pas l’air du tout, déjà premier point à savoir oublié tout ce qui est armes blanches, arcs ou tout autres armes anciennes ici on se bat au flingues, à la mitraillette et à l’explosif oublié également tout ce qui est magie ou invocation (heureusement sinon ce serait encore plus compliquer que ça ne l’est déjà) on n’a pas besoin de ça dans ce jeu.

Donc ouais les combats comment ça se présente donc déjà les combats faut savoir qu’il se déroule en semi-temps réel, ça veut dire que comme VP : Silmeria le jeu mélange le tour par tour et le temps réel, en gros quand un combat se lance (les combats sur les maps sont aléatoires) vous vous retrouvez dans une sorte d’arène vos ennemis pop au hasard comme dans VP : Silmeria, contrairement à ce dernier vous contrôlez les persos à tour de rôle pendant que vous contrôlez un perso les autres restent immobiles, quand vous contrôlez un perso une jauge apparaît en bleu là où se trouve les statistiques de ce personnages, en gros cette jauge reste fixe tant que vous ne faites rien cependant la moindre actions ou attaque reçu fait que la jauge commence à ce vider une fois qu’elle est vide le tour du personnage est terminé et vous prenez le contrôle d’un autre perso, les ennemis en revanche ne fonctionne pas au tour par tour en fait il se déplace et attaque dès que vous agissez si vous ne faites rien l’ennemi ne fait rien, cependant dès que vous faites quoi que ce soit les ennemis commencent à se déplacer puis à attaquer, dès qu’ils s’apprêtent à attaquer une jauge apparaît au dessus de leur tête avec une lettre symbolisant le perso qu’ils visent (donc V, Z ou L) cette jauge se remplit petit à petit et une fois pleine ils attaquent.

Bien maintenant voyons plus en détails l’écran de combat :


Donc l’écran de combat se présente ainsi les divers éléments sont :
-En haut à droite : La carte de la zone (ou du donjon si vous êtes en donjon)
-En haut à gauche : Les points de vie de l’ennemi
-En bas à droite : Les statistiques de vos persos (PV, LV)
-Au dessus de vos stats vos point de Resonance (on y reviendra plus tard)
-En bas de l’écran se trouve la jauge de héros.

Vous pouvez aussi noter que la jauge de chaque ennemi apparaît au-dessus de leur tête et un curseur apparaît sur l’ennemi visé, durant les combats aléatoire (comme c’est le cas ici) un ou deux des ennemis auront la mention « Chef » écrit en rouge sur leur jauge, en fait ça signifie que si vous abattez ces ennemis le combat sera instantanément fini et les autres ennemis prendront la fuite, dans les donjons en revanche il n’y a jamais de chef.    

Commençons par les bases déjà il faut savoir que dans Resonance of Fate il y’a 2 types de dégâts qui dépendent de l’arme utilisé en gros il y’a :
-Les dégâts directs infligés par les pistolets et les explosifs donc ce sont des dégâts porté directement au point de vie de l’ennemi
-Les dégâts de blessures infligés par les mitraillettes sont quand à eux des dégâts indirects en gros quand vous infligez ce type de dégâts à un ennemi ses points de vie sont convertis en point de blessure (la jauge initialement verte devient bleue), contrairement aux dégâts directs les points de blessures se régénèrent avec le temps.
Alors quel est l’intérêt des dégâts de blessures me direz-vous et bien c’est simple en fait les armes infligeant des dégâts directs font des dégâts très faible (ou ne sont pas multicoup dans le cas des explosifs ce qui dans ce jeu est un handicap), tandis que les mitraillettes qui inflige des dégâts de blessure font des dégâts plus important et font plus de coup que les pistolet ou explosif mais il est impossible de tuer un ennemi avec des dégâts de blessures, mais là où ça devient intéressant c’est que si vous infligez des dégâts directs à un ennemi qui a déjà subis des points de blessures et bien les dégâts de blessures seront convertis en dégâts direct, toute la stratégie va reposer sur ce principe puisqu’on va être clair tuer un ennemi avec seulement des armes à dégâts directs c’est mission  impossible à moins d’être sévèrement overlevel (quand je dis sévèrement c’est 20-30 LV au dessus de celui de votre adversaire).


Mais alors maintenant comment est ce qu’on attaque, pour attaqué il faut en fait appuyer sur X/A mais attention ça ne se fait bien évidemment pas comme ça quand vous appuyez sur X/A vous devez maintenir la touche enfoncé comme sur l’image du dessus un cercle commence alors à se remplir, une fois qu’au moins un cercle est plein vous pouvez attaquer en réappuyant sur X/A, notez que plusieurs cercles à la suite peuvent se remplir biensûr plus vous chargez une attaque (donc plus vous laissez de cercles se remplir) et plus l’attaque sera puissante le nombre de cercles maximum dépend du niveau de maîtrise de l’arme du personnage, par exemple si je charge avec un personnage équiper d’un pistolet qui est LV21 en maniement du pistolet alors je pourrais remplir jusqu’à 21 cercles maximum, biensûr ce n’est pas aussi simple le fait est que déjà plus vous ètes loin de la cible plus le chargement sera long, de plus quand vous chargez vous consommez le temps qu’il vous reste durant votre tour (si ce temps arrive à 0 et que vous n’avez pas encore tirer et bien c’est tant pis pour vous) enfin pendant que vous chargez les ennemis peuvent se déplacer et attaquer, ils peuvent donc interrompre votre attaque en vous attaquant ou alors se positionner de façon à ne pas prendre des dégâts sur leur jauge de PV principal (car en fait les ennemis ayant  plusieurs parties ont une jauge principal mais également des jauges  correspondant à leurs partis évidemment ces partis agissent parfois comme armures et vous empêche de toucher la jauge principale pour tuer votre ennemi), vous comprenez donc vite que l’attaque normale est finalement une mauvaise option si vous voulez faire de gros dégâts rapidement mais alors comment on fait (petit détail les animations des attaques en général sont franchement stylé ça sert pas à grand-chose mais ça rend les combats stylé).


AAAAAH le Japon est les lois de la physique (surtout de la gravité) toutes une histoire mais au moins ça à la classe.

Pour faire de gros dégâts il faut utiliser ce qu’on appelle les actions héroïques, qu’est-ce que c’est et bien les actions héroïques, en appuyant sur Carré/X une ligne va apparaître avec comme base le personnage que vous contrôlez là vous devez choisir la distance et la trajectoire de la ligne, une fois cela fait en appuyant à nouveau sur Carré/X le personnage s’élance en suivant la trajectoire jusqu’à tout ce point durant cette course votre personnage est intouchable et il charge l’attaque sans s’arrêter, du coup les attaques sont plus puissantes mais donne également plus de coup en plus d’avoir une animation ultra stylée, il est également possible de sauter dans les airs et d’attaquer en plein vol pour viser des parties de l’ennemi inatteignable autrement, biensûr les actions héroïques ne sont pas gratuites faire une action héroïque coûte un cristal de la Jauge hors votre jauge de héros c’est un peu votre banque de survie tant que vous avez encore des cristaux vos persos ne prennent pas de dégâts direct (sauf si victime de l’altération poison), vous perdez un cristal à chaque fois que vous faites une action héroïque mais vous pouvez également en perdre jusqu’à 3 ou 4 si vos ennemis parviennent à convertir tout les PV d’un de vos alliés en point de blessures (et autant dire quand c’est des ennemis qui tapent fort ça peut aller très vite) pour récupérer des point de héros il faut tuer un ennemi ou une détruire une de ses parties, autre problème de l’action héroïque si un ennemi très vient se mettre sur votre chemin vous le heurterez et cela annulera votre action héroïque.

On rentre dans ce qui fait la difficulté du jeu si vous faites pas gaffe et que les ennemis parviennent à s’en prendre à votre jauge de héros non seulement vous perdez des cristaux mais en plus certains vont se retrouver en morceaux sur le terrain et vous ne pourrez pas les régénérer tant que vous n’aurait pas récupérer tout les morceaux, de plus les ennemis vont chercher à récupérer ces morceaux de cristal et à chaque fois qu’ils en récupèrent un ça les soigne (aussi bien leurs blessures que les dégâts directs), maintenant le vrai problème c’est si votre jauge de héros se retrouve à 0 vous retrouver dans ce qu’on appelle l’état critique autant le dire tout de suite vous pouvez considérer que vous ètes mort à moins d’avoir un ennemi que vous pouvez tuer facilement à proximité, en état critique vos personnages charge les attaques plus lentement et les attaques sont pathétiques et vous prenez des dégâts direct  et si n’importe lequel des 3 persos meurent c’est le Game Over direct et là le jeu vous donne 3 options et va vous apprendre une dure loi qui est que rien n’est gratuit dans la vie :
-Réessayer coûte 800 Rubis : vous recommencerez le combat tel que vous étiez au début de celui-ci autant dire que dans les donjons si vous avez fuit des combats (puisqu’en fait on peut considérer que dans les donjons une zone = un combat) et que vous avez perdu de la jauge de héros c’est la merde d’où mon conseil ne JAMAIS fuir dans les donjons car….
-Réessayer en régénérant la jauge de héros coûte 25000 Rubis OUCH
-Charger une partie (et perdre toute votre progression)

Autre point à aborder les attaques supplémentaires, pour faire des attaques supplémentaires vous devez envoyer un ennemi en l’air durant une action héroïque, là 2 possibilités si vous ètes en plein saut et que vous attaqué un ennemi en l’air vous réaliserez ce qu’on appelle un « Piqué » durant lequel l’ennemi rebondit sur le sol perdant plein d’objets au passage vous pouvez enchaîner les Piqué tant que vous ètes en plein saut, en revanche si vous attaquez l’ennemi pendant qu’il est en l’air et que votre personnage cour au sol il est possible que cela déclenche un mini-jeu où en appuyant au bon moment votre personnage et chargera une attaque noter que le chargement de cette attaque n’a aucune limite (entendez par là qu’on se fiche du niveau de maîtrise du perso) et en plus c’est une attaque et donc très puissante et qui cerise sur le gâteau fera pleuvoir les objets.

Enfin dernier point en termes de gameplay pure les attaques Résonances, lorsque vous faites une Action Héroïque et que votre personnage passe entre les 2 autres vous gagnez un point de résonance, si avec le personnage suivant vous refaites la même chose vous en gagnerez un 2ème et ainsi si vous faites quoique ce soit d’autre que des actions héroïques qui passe entre 2 perso vous perdez les points de résonance, maintenant à quoi servent ces points très simple en appuyant sur la touche Triangle/Y des lignes rouges apparaîtront formant un triangle dont vos personnages sont les sommets, en appuyant alors sur Carré/X vos 3 persos se mettront à courir le long des côtés du triangle comme s’ils étaient en actions héroïques de là ils commencent chacun à charger leurs attaques si vous activez l’attaque de celui que vous contrôlez (vous pouvez switcher avec R1/RB) alors votre perso attaquera et aussitôt après vous pourrez faire attaquer votre deuxième personnage puis le 3ème, vos personnages parcours autant de côtés du triangle qu’il n’y a de points résonances (par exemple si vous avez 2 point de résonance ils traverseront chacun 2 côté du triangle), biensûr ça nécessite de bien préparer son coup par exemple si le triangle formé par vos personnages est très petit ça sert à rien de faire, si un des côté est trop petit c’est un gâchis de point résonance, enfin s’il y’a des obstacles sur votre chemin cela risque d’interrompre les 2 personnages que vous ne contrôlez pas directement, il faut donc préparer son coup à l’avance pour profiter au maximum de cette attaque en sachant biensûr que bien placé cette action peut de gros ravages.

Resonance of Fate a également d’autres subtilité en combat déjà les terrains il est possible de les exploité pour s’en servir comme bouclier, et puis on peut parfois trouver des barricade qu’on peut utiliser pour se mettre à couvert et attaquer (noter que les barricade possèdent leur propre PV), et puis il peut également il y’a avoir parfois des tonneaux explosifs, des bidons contenant du gaz toxique, bref autant d’arme à utiliser quand vous parvenez à regrouper des ennemis autours de ces dernier.

Pour ce qui est des statistiques en fait toutes les statistiques dépendent des armes, vos persos ont 3 niveaux le niveau de maniement des pistolets, de maniement des mitraillettes et de maniement des explosifs la somme de ces 3 niveaux donnent le niveau global du personnage (par exemple si un perso est LV7 au pistolet, LV9 à la mitraillette et LV3 à l’explosif il aura un LV global de 19) est-ce que l’on peut donc spécialiser un perso dans un type d’arme en fait non car le truc c’est que en augmentant le LV d’un des 3 maniement le perso va gagner des compétences pour cette arme mais ça va également lui faire gagner des PV ça les 3 LV en font gagner hors bien évidemment plus le LV dans le maniement d’une arme est élevé plus il est long à augmenter évidemment donc à force de garder toujours la même arme on rend le risque de se retrouver rapidement underlevel, le LV des armes augmentent en fait en fonction des dégâts infligés donc en fait les dégâts infligées sont l’XP que vous gagnerez attention cependant tout dégâts fait excédent les PV de l’ennemi ne comptera pas (par exemple si un 700PV et qu’on lui fait 1000 de dégâts les 300PV supplémentaire ne compteront pas pour l’XP, en gros les PV max des ennemis et de leur différentes partie sont la somme maximal d’XP que vous pouvez gagner (qui peut être augmenter par un terminal)), monter en LV permet également d’augmenter le poids que vos persos peuvent porter car les armes pèsent un certain poids.


La customisation des armes permet des résultats assez loufoques.

Dernière chose à savoir il y’a en fait très peu d’armes (pistolet et mitraillette je parle) dans le jeu en revanche il y’a énormément de possibilité de customisation car en fait il est possible de personnaliser ses armes afin d’augmenter le statistique, par exemple ajouter un chargeur augmentera le nombre de balle que le perso tirera par attaque, mettre une lunette de visée permettra de mieux visée et donc augmentera la vitesse de charge des attaques…etc… la customisation est bien sûr limité pour ajouté des pièces à vos armes il faut que l’arme est un symbole correspondant vous permettant de l’ajouter à l’arme et pour que vos persos puissent s’en équipé il ne faut pas que l’arme soit trop lourd par rapport au poids maximum qu’ils peuvent porte, vous pouvez équiper vos persos avec 2 armes à la fois (une dans chaque main mais il faut qu’elles soient du même types pour que vous puissiez les utiliser simultanément), vous pouvez également équiper une arme et un chargeur pour pouvoir utiliser des balles spéciales (balles élémentaires, perçantes, infligeant des altérations ou autre) enfin vous pouvez équiper seulement 2 accessoires.

Voilà je crois avoir fait le tour pour ce qui est du gameplay, maintenant parlons d’autres choses de l’OST tient alors cette OST a été composé par 2 compositeurs à savoir Sakuraba qui a composé toutes les battle Theme (et donc tout les thèmes de donjon) et un autre compositeur nommer Kohei Tanaka (que je l’admets je ne connais pas du tout) et alors l’OST de Resonance of Fate est paradoxale alors en fait en plein jeu elle est excellente elle accompagne bien le jeu, retranscrit bien l’action des combat, l’ambiance des donjons et cinématique….etc….. En dehors du jeu cependant cette OST n’a que très peu d’intérêt c’est l’exemple typique d’une OST qui a été faite pour accompagner le jeu plus qu’autres choses en conséquence c’est un gros point positif pour le jeu, mais je déconseille d’écouter l’OST en dehors du jeu, ensuite pour rester côté sonore le jeu nous donne le choix entre les voix anglaises et alors il y’a un problème dans les 2 cas certaines voix anglaises sont loupés (notamment celle de Leanne par exemple) et passe moyennement tandis que le doublage japonais est réussi mais le problème c’est que dans certaines cinématiques quand on met les voix japonaise la musique est plus forte que les voix du coup on les entends à peine tandis qu’on n’a pas ce problème avec les voix anglaises et ensuite durant certains combats scénarisé les personnages (ennemis inclut) parlent entre eux et disent à ce qui paraît des choses assez intéressante en début de combat (certain boss surtout) problème il n’y a pas de sous-titres durant les combats donc si on capte pas un mot de japonais on ne comprends rien à ce qu’ils disent, donc au choix moi perso j’ai pris les voix jap (je sais pas pour moi à part quelques rares exceptions comme Kingdom Hearts, Lost Odyssey ou FFXII un jeu japonais se fait en japonais).

Conclusion :

Donc que retenir de Resonance of Fate est bien pour ma part le constat est que Resonance of Fate est pour moi au même titre que ce que Valkyrie Profile était sur PS1 un véritable OVNI dans le domaine du J-RPG, et un OVNI pas du tout ouvert au grand publique déjà c’est un jeu qui en déconcertera plus d’un ne serait-ce que pour son gameplay riche, exigeant et surtout innovant, c’est un de ses jeux qui fait partit de la catégorie des jeux que je vous recommande seulement si vous ètes prêt à oublier quasiment tout ce que vous connaissez en termes de J-RPG et que vous ètes prêt à vous y investir durant les 60-70 heures nécessaire pour finir son scénar (+ pour le donjon optionnel en fin de jeu, les quêtes annexes et si vous décidez de faire une New Game+ (sachant qu'à l'instar de VP : Silmeria la difficulté augmente à chaque New Game +)), mais on a là un jeu riche, innovant, avec un univers et des persos travailler (malgré un scénario un peu en retrait), je le recommande tout de même à tout fan de J-RPG ne serais-ce que pour y jeter un œil.

Donc :
Point positif :
-Un des meilleurs gameplay que j’ai vu dans un J-RPG
-Un univers à l’ambiance (aussi bien sonore que graphiquement) réussi
-Des personnages attachants
-Du challenge
-Scénario pas clichés (oui c’est suffisamment rare pour être signalé)

Point négatif :
-Exigeant et donc difficile d’accès (pour ceux qui ont l’habitude de farmer et de faire du LVUP dans un J-RPG ça devrait le faire)
-Scénario en retrait et qui aurait mérité d’être peaufiner (notamment niveau du background)
-OST pas exceptionnelle (même si elle rend très bien dans le jeu)
-Peut être lassant (ça dépend des joueurs)

Ma note et un bien pour ma part ce sera un 17/20 c’est un très bon jeu que j’ai beaucoup apprécié,  pour moi l’un des meilleurs J-RPG de la génération PS3/360
Revenir en haut Aller en bas
 
Resonance of Fate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trailer: Fate stay night
» Kyrandia II: The Hand of Fate
» Hand of Fate
» Une partie de carte ? (pv Twisted Fate)
» Saber Lily (Fate/Stay Night) - 200*320

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Times Square :: Détente & loisirs :: Jeux vidéos & PC :: Tests-
Sauter vers: