AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 God of War (PS2/PS3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nesouk

avatar

Masculin Vierge Messages : 273
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 23
Localisation : Quelque part...peut-être loin de toi, peut-être prêt de toi va savoir.

MessageSujet: God of War (PS2/PS3)   Sam 7 Mar - 12:12


Titre : God of War 1
Editeur : Sony Computer Entertainment
Développeur : SCE Santa Monica Studio
Plateforme : PS2 (remasterisé sur PS3)
Année de sortie : 2005 (Ressorti en 2010 avec God of War II sur PS3)

Je pense qu’il n’est plus nécessaire de présenter la série God of War qui est devenu en quelques années une licence incontournable de PS2 puis de la PS3 en passant par la PSP, la série qui était à la base sensée être une trilogie compte désormais 6 épisodes (+ 1 autre sur Téléphone mobile), grâce aux remasterisation les 6 épisodes sont désormais tous disponible sur PS3, l’occasion donc pour ceux n’ayant pas eu la PS2 ou n’ayant jamais eu le jeu et ayant une PS3 de découvrir les origines de cette saga.

L’histoire God of War se déroule dans la Grèce antique, nous incarnons Kratos plus connu sous le nom du fantôme de Sparte, qui est un combattant féroce et sans pitié qui armé de ses lames du chaos lutte au service des Dieux de l’Olympe contre divers démons et monstres de la mythologie grecque. Cependant le jeu commence par une intro très sympathique nous montrant Kratos en train de se suicidé en sautant du haut d’une falaise (ouais le jeu vient de commencer depuis 30 secondes et on sait déjà que Kratos a une vie de rêve WOUHOU).

Puis le jeu nous ramène dans le passé où l’on incarne Kratos luttant sur des épaves sur une mer déchaîné contre des soldats mort-vivant et surtout l’imposante Hydre qui fera office de premier boss du jeu (profitez en car bien que les boss de ce God Of War soient tous plus ou moins cool il y’en a malheureusement très peu), après sa victoire sur l’Hydre les Dieux envoient Kratos pour une dernière mission, tuer le Dieu de la guerre Ares et sauver Athenes en échange de quoi les Dieux le libèreront des tourments de son passé.

Alors autant être honnête j’ai commencé la série avec God of War 2 bien que le jeu était fun et avait une bonne ambiance le scénario m’avait paru complètement banal en utilisant la mythologie grecque juste comme un prétexte à la boucherie (et accessoirement je savais du coup à peu près comment finissais God of War 1) malgré un cliffhanger à la fin qui annonçait quelque chose d’énorme, et du coup suite à God of War 2 je n’avais vu en Kratos qu’un autre gros bourrin avide de vengeance comme on peut en voir plein dans les jeux vidéo (surtout dans les Beat Them All).

Je n’attendais donc strictement rien du scénario God of War 1 et de Kratos, force est de constaté que j’ai eu à moitié tort en effet le scénario est dans les grandes lignes est tout à fait banal cependant il y’a un truc qui pour moi l’a rendu plus intéressant que sa suite c’est bien Kratos et surtout la découverte du passé de ce dernier, j’ai découvert en effet ici un Kratos moins bourrin mais beaucoup plus sombres et la découverte de toutes l’origine de ses tourments (qui se transformeront en haine dans God of War 2) qui sans être exceptionnel à quand même bien fait monter Kratos dans mon avis sur lui (et histoire d’être sérieux oui quand j’ai vu Kratos se suicidé je suis resté là en mode WTF ??? et j’admets que ça m’a intrigué), bref pour moi le passé de Kratos à lui seul rend le scénario bien plus intéressant que ce à quoi on aura le droit dans sa suite.

Mais bon après je pense quand même qu’on ne joue pas à God of War pour son scénario mais belle bien d’une part pour son ambiance, bon je ne vais pas le caché j’adore la mythologie grecque et ici c’est cool on retrouve des grande figure de la mythologie (tel que certains Dieux de l’Olympe, des monstres mythologique tel que les minotaures, méduses, sirènes, satyres…etc…, on a même le droit à une petite apparition du titan Cronos), on a également quelques clin d’œil à des récit mythique dans des trucs aussi con que de décapité une gorgone pour utiliser sa tête et pétrifier les ennemis (on dirait d’ailleurs que c’est devenu un grand classique pour tout ce qui est tiré de la mythologie grecque). A noté également un Level Design impressionnant avec une architecture réellement impressionnante, des décors qui sont parfois mémorable.

L’ambiance est également assuré par une OST absolument dantesque qui nous plonge réellement en pleine Grèce Antique, musique devenant parfois grandiose nous donnant presque l’impression de regarder une épopée digne des plus grands films épiques hollywoodien, du point de vue musicale l’ambiance est réellement excellente même si c’est parfois un peu répétitif mais c’est un mal pour un bien j’ai envie de dire.              

Voilà pour l’univers et l’ambiance mais en tant que Beat Them All passons maintenant au point le plus important de jeu le Gameplay et là j’ai des choses à dire, alors je sais que God of War a inventé des principes qui ont été repris dans beaucoup de Beat Them All (on peut citer en pagaille Darksiders, Castlevania : Lords of Shadow, Dante’s Inferno), l’influence en est telle que depuis maintenant un bon moment comme pour les jeux reprenant des éléments de GTA on parle de God of War-Like (PS : heureusement qu’on fait pas ça avec tout les JV sinon on devrait également parler de Mario-Like, Final Fantasy-Like, Call of Duty-like……hum pardon on me souffle à l’oreille que pour les FPS on emploie le terme de Doom-like ah ok), au final qu’est-ce que God of War a apporter déjà ça peut paraître mais la configuration des touches on a donc une touche pour les coups faible mais rapide (souvent des coups horizontaux) (pour GoW la touche carré), une touche pour des coups puissants mais lent (souvent verticaux) (pour GoW la touche triangle), une pour les exécutions (souvent QTE) (pour GoW la touche rond) et une touche pour les sauts (pour GoW la touche X), vous pouvez faire le test avec les 3 jeux que j’ai cité précédemment ces 4 touches sont de bases toujours configurer de la même manière, God of War rajoute le joystick droit pour faire des roulades (dans 4 directions uniquement), la touche L2 pour la magie, touches directionnelles pour changer la magie équiper, L1 pour parer et R3 + L3 pour activer le mode courroux des Dieux.

Voici l’interface des combats :



On retrouve donc un interface classique :
-En haut à gauche en vert votre Jauge de vie
-En bleu votre jauge de magie
-En rouge les âmes rouges que vous avez amassé (le chiffres représente le nombre de jauge rouge qu’il y’a en plus de celle déjà présente)
-Le symbole à gauche des jauges représente la magie que vous utilisez actuellement (ici la colère de Poséidon)
-En bas votre jauge de Courroux divin

Ce qui est à la fois un défaut et un avantage de God of War c’est que le système de combat est simple à prendre main, oubliez les dizaines de techniques que vous deviez maîtriser pour faire des combos long et stylé dans un DMC3 place à la simplicité, aussi dans God of War sur le papier il est très possible de sortir des combats puissant en martelant la même touche arrivé à un certain point encore plus simple il vous suffit d’appuyer sur 2 simultanément et hop Kartos vous sors un combos de 10 coups (pratiquement inutilisable dans les modes de difficulté supérieur puisque ces combos ne peuvent pas être canceliser et que du coups on est complètement à la merci des ennemis qui ne sont pas déséquilibré par les coups et comme en mode Dieu votre jauge de vie peut fondre comme neige au soleil voilà quoi) autre chose qui simplifie le gameplay pour les attaques on se fiche complètement de la direction du joystick gauche ça n’a aucune influence sur vos attaques, après il y’a bien sûr quelque combats qui nécessiteront une certaine tactique et il faut pas se leurrer dans les mode de difficulté supérieur le bourrinage ne marchera plus et il faudra se montrer bien plus tactique et prudent que dans une partie en mode normal.

Est-ce que cependant la simplicité rend le gameplay de God of War inintéressant et bien non le gameplay reste quand même assez riche Kratos va disposez au fil de son avancer dans son arsenal 2 armes à savoir les lames du chaos et l’Epée d’Artemis chacune ayant leur propre combos, et de 4 magies à savoir donc, La colère de Poseidon, La tête de Méduse, les éclairs de Zeus et l’armée d’Hades chaque magie s’utilise avec L2 mais au fur et à mesure que vous les augmenterez chaque magies (à l’exception de l’armée d’Hades) disposera de coups spéciaux qui s’exécuteront de manière différente apportant une variété au gameplay, pour améliorer vos armes et vos magie vous devrait dépenser vos âmes rouges que vous trouverait de différentes manières (tuer des ennemis, détruire des éléments du décors et certains) au cours du jeux chaque monter de niveaux vous débloquerez des combos supplémentaires et augmenterez la puissance de l’armes ou sort en question, le niveau maximum pouvant être de 3 à 5.

Pour augmenter votre vie et votre magie, vous devrez trouvés respectivement 6 yeux de gorgones et 6 plumes de phénix vous pourrez augmenter vos jauges plusieurs fois durant le jeu, enfin le dernier élément qu’à apporter God of War les exécutions en QTE sur un ennemis faible ou un ennemis affaiblit (un Cercle apparaîtra au-dessus de lui) vous pourrez achever votre cible après une séquence QTE où il vous faudra appuyer sur les touches qui s’affichent au bon moment, là où s’est vraiment cool, c’est que chaque ennemis chaque boss a une (ou plusieurs) séquence QTE différente donnant une véritable variété au jeu, même les boss ont leur propre séquence QTE et les Finish en QTE des boss sont réellement stylés.

Enfin il faut savoir que le jeu alterne entre les combats, les phases de plateforme, et les puzzles c’est dernier n’ont globalement rien de bien très compliquer mais apporte tout de même une certaine variété, certaines phases de plateformes peuvent cependant s’avérer assez frustrante surtout quand vous vous faites flinguer en plein saut pas un archer que vous n’aviez pas vu ou que vous n’aviez pas pu éliminer (fautes de magie car les seuls attaques à distance de Kratos sont l’armée d’Hades et la Foudre de Zeus), car un des problème du jeu est que quand vous vous faites toucher en plein saut Kratos se met à tomber comme une pierre donc si vous ètes au-dessus du vide à ce moment là c’est game over.

Enfin pour finir du point de vie de la durée de vie le jeu se termine en un peu plus de 8 heures de jeu, vous pouvez cependant monter dans les 20-30 heures si vous décidez de faire les Défis des dieux et de refaire le jeu en mode Dieu qui peuvent donner un très bon challenge.      

Avis final :

Et bien je dois dire que j’ai vraiment plus apprécié ce God of War 1 que le second opus, mon avis sur cette série a positivement changé, pour ma part ce God of War est clairement un « must have » sur playstation que ce soit 2 ou 3, par contre ça me permet de parler des graphismes sachant que je joue à la God of War : Collection donc sur PS3, la remasterisation est plutôt bonne dans l’ensemble cependant un truc dérangeant est que pour les cinématiques in-game il n’y a eu aucune modification graphique ce qui avouons le donne parfois un aspect dégueulasse, les cinématiques en images de synthèse en revanche reste magnifique malgré que ça date de la PS2. En clair il ne faut pas se leurrer God of War est un jeu qui a réellement apporter son lot de nouveauté, introduisant de nouveaux éléments de gameplay au genre Beat Them All qui seront par la suite repris par d’autres jeux (en bien comme en mal)

« Bonus »:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
God of War (PS2/PS3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Times Square :: Détente & loisirs :: Jeux vidéos & PC :: Playstation-
Sauter vers: