AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nier (Premières impressions)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nesouk

avatar

Masculin Vierge Messages : 273
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 23
Localisation : Quelque part...peut-être loin de toi, peut-être prêt de toi va savoir.

MessageSujet: Nier (Premières impressions)   Mer 4 Mar - 3:25

Bon pour ceux qui ont vu mon topic sur l'OST j'avais dis à ce moment là que je ne pouvais pas porter de jugement sur le jeu en effet j'avais à peine atteint les 2 heures de jeu à ce moment là, maintenant je suis à presque 10 heures de je et je pense pouvoir donner un premier avis (qui pourra sans doute changer avec le temps) sur Nier, noter je parlerai de la version 360 j'ignore s'il y'a de gros changement par rapport à la version PS3.

Déjà avant de présenter le jeu je pense qu'il convient de présenter le développeur donc Nier est le dernier jeu avoir été développer par Cavia avant qu'il ne fasse faillite, Cavia c'est un studio connu pour avoir fait la série Drakengard pour rappel le première opus de cette série était un des jeux les plus sombres de l'histoire de JV n'hésitant pas à aborder des thèmes très dure jamais ou rarement vue dans un jeu vidéo et qui avait un univers complètement apocalyptique et torturé où on contrôlais un véritable anti-héros n'en ayant rien à faire de sauver le monde (anecdote intéressante d'après les développeurs Drakengard avait été imaginé comme un anti-Final Fantasy si les FF sont beaux, parfois naïf avec des scénarios emplis d'espoir ici c'est l'inverse on avait un jeu moche, mature et crue dans ses propos avec un scénario noir et emplis de désespoir (bref le jeu qui faut pas jouer quand on est dépressif ^^), pourquoi j'en parle et bien parce que Nier reprend certain points de Drakengard (en beaucoup moins sombre et torturé je rassure) et se déroule dans le même univers créer par Cavia (il n'y a cependant absolument pas besoin de jouer à la série Drakengard pour comprendre Nier de ce que j'en ai entendu on loupe juste quelques clin d'œil).

Bon alors histoire d'être direct on va faire simple, comme tout les jeux Cavia Nier n'est pas un jeu destiné au grand publique et fait partie de ces jeux auquel si vous voulez vous y essayez il convient de savoir à quoi vous attendre, et attendre et alors déjà ceux qui accordent une grosse importance pour les graphismes peuvent tout de suite passer leur chemin Nier est en effet un jeu qui graphiquement n'est pas beau du moins par rapport à son support on n'est pas non plus au niveau de Drakengard (qui lui était vraiment de la PS1 sur PS2) mais on se situe entre la génération PS2 et la génération PS3 en termes de graphismes c'est pas non plus un truc qui nous agresse les yeux mais c'est définitivement pas beau et de toute façon venant de Cavia ce n'est pas étonnant Cavia a toujours été un studio disposant de peu de budget et donc incapable de faire un jeu de ouf graphiquement. Cependant malgré qu'il est graphiquement pas beau artistiquement Nier a quand même une identité propre avec des lieux vraiment uniques qui ne se ressemble pas et qui ont chacun leur identité propre, enfin de toute façon il est clair qu'on ne joue pas à un jeu Cavia pour les graphismes.

Au niveau du gameplay Nier est un peu particulier dans le sens où de base Nier se présente comme un jeu d'action-aventure proche d'un Zelda, on se déplace dans un monde "ouvert" où toutes les villes et donjons sont reliés par une grande plaine, sur ces plaines vous pouvez trouver des animaux et des ennemis (appeler les ombres) à tuer sur votre chemin le jeu possède entre autre un système de LVUP classique, à savoir aussi que le jeu possède plusieurs mode difficulté et que le nombre d'ennemi varie selon celui qu'on a choisi(au passage on m'a fortement déconseillé le mode difficile qui apparemment serait tellement dure à en crever qu'il aurait de quoi dégoûter du jeu du coup je joue en normal), en combat Nier est un A-RPG assez basique on frappe à l'arme en appuyant sur X (Carré pour la PS), on sautes en appuyant sur A (Croix pour la PS), le Y sert pour activer une attaque servant à désorienté l'ennemi et on se sert des gâchettes pour utiliser tous ce qui est Magies (qui ne se débloque qu'à un certain stade du jeu, Parade et Esquive (on peut configurer les gâchettes comme on le souhaite), on bouge la caméra avec le joystick droit et on se déplace avec le Joystick gauche, les touches directionnelles haut et Bas sont des raccourcis menant respectivement dans le menu des armes et dans celui des objets (de soins ou de boost) et c'est à peut prêt tous ce qu'il y'a à savoir alors oui le système de combat de Nier est pauvre et il faut bien le dire assez mou (surtout si on compare à des jeux comme DMC, Bayonetta, Kingdom Hearts et autre) cependant il a le mérite d'être simple à prendre en main, sans prise de tête et globalement efficace par rapport à ce qu'on affronte dans le jeu mon seul vrai regret au niveau du système étant qu'il n'y ait aucune touche pour verrouiller un ennemi ce qui peut parfois s'avérer handicapant.

Cependant un truc qui je l'avoue m'impressionne c'est que autant le gameplay de Nier et pauvre autant les situations dans lequel nous plonge le jeu elles sont assez variés, parfois le jeu va nous mettre en vue de côté façon jeu de plateforme old-school, parfois il va nous mettre en vue du dessus façon ancien Zelda (ceux que j'aimais bien), parfois il va nous mettre contre des ennemis tirant tellement de projectiles tirant des centaines de projectiles, il y'a même une phase où le jeu se transforme en véritable Visual-Novel où tout sera descriptif et on devra répondre à des énigmes, la force de ce jeu vient donc du fait que (pour là où j'en suis du moins) le jeu arrive à se renouveler et proposé des situations intéressantes, d'ailleurs gros point fort pour certains boss qui sont vraiment originaux et bien penser dans la manière avec lequel il faut les battre et en plus la musique les rend épiques, c'est d'ailleurs quand même assez amusant pour moi de constater qu'un jeu ayant un gameplay "pauvre" arrive à avoir des boss carrément plus originaux et bien penser que des jeux ayant un gameplay bien plus complexe, ce qui me fait franchement trembler d'effroi à l'idée de ce qu'on aurai pus avoir si Cavia avait eu les moyens de faire un gameplay plus complexe et plus riche, donc pour l'instant pour ce qu'il est et la manière dont il est utilisé je suis satisfait du gameplay de Nier de ce que j'en avais entendu je m'attendais réellement un système de combat bien plus lourd et moins exploiter que ça, après oui c'est pas non plus ultra fun (pour cela je conseillerai plus un KHII dans le domaine de l'A-RPG) mais pour ce que c'est et les moyens avec lequel a été fait le jeu ça me convient.

Par contre il convient de parler des boss car les boss de Nier sont assez particulier dans le sens où il ne s'affrontent pas de la même manière qu'un JV classique en fait il faut savoir que les boss de Nier ont 2 jauges une que l'on voit directement et qu'on diminue à chaque fois qu'on frappe l'ennemi et une fois cette jauge à 0 la vrai jauge du boss est révélé sur une des parties du boss et il faut parvenir à la vider dans le temps imparti sans quoi le boss se relève et récupère sa vie (complètement ou partiellement).

Tiens autre point l'OST bon ce qui ont vus mon topic savent à quel point j'adore l'OST de Nier (et je suis pas le seul à vrai dire de ce que j'en ai constater il semblerait que l'OST soit plus connu que le jeu lui-même, certains connaissent l'OST sans même savoir ce qu'est Nier c'est pour dire), pour rappel c'était une OST dans lequel je n'avais pas réussi à trouver de défauts (c'est subjectif bien sûr), du coup ma seul question est comment cette OST est utilisé dans le jeu et bien ma réponse est simple l'OST transcende le jeu elle accompagne réellement le jeu est contribue directement à l'ambiance de Nier et elles sont utilisés au bons endroits qui plus ait elles parviennent à renforcer l'ambiance des lieux explorés et les thèmes de boss ne sont pas en reste et donne vraiment un côté épique ou parfois lyrique au boss de Nier, donc oui on a à la fois une OST magnifique mais qui en plus parvient réellement à sublimer son jeu.

Au niveau du scénario bon malheureusement je ne suis pas encore assez loin pour me prononcer, globalement l'histoire et que nous incarnons un père (dont on choisit le nom) dont la fille, Yonah, est atteint d'une maladie appeler la nécrose runique qui est une maladie mortelle contre lequel il n'existe aucun remède, le but du Héros étant bien évidemment de trouver un remède pour sa fille, alors qu'il s'aventure dans les ruines d'un temple ancien pour sauver Yonah il découvre un livre vivant et parlant appeler Grimoire Weiss avec lequel il s'associe pour sauver sa fille, le grimoire lui donnant accès à des pouvoirs magiques anciens, après des recherches sur Weiss (qui semble malheureusement être amnésique) on apprend l'existence de pouvoirs appeler les vers sceller qui pourrait selon la légende aider à sauver la fille de notre héros.

Bon je ne veux pas vous spoiler le scénar en gros c'est le contexte, un truc vraiment bien avec Nier c'est sans conteste ses personnages Weiss est absolument génial comme perso, très sarcastique et parfois imbue de sa personne il apporte vraiment une touche d'humour au scénario et ses conversations avec le héros sont parfois vraiment drôle, autre personnage que l'on recrute après l'avoir aidé Kainé, Kainé est une femme très.....heu direct on va dire dans le sens où elle ne mâche pas du tout ses mots et se montre très agressive quand elle est énervé (agressive dans le sens vulgarité gratuite), ses joutes verbales avec Weiss sont très drôle, Kainé est cependant un personnage intéressant pour son background (que je ne dévoilerais pas pour pas spoiler) assez développer et sa condition, notre héros est quand à lui ce qu'il est c'est à dire un père très protecteur envers sa fille en fait ce qui le rend intéressant et surtout sa relation avec Yonah, la relation père-fille est intéressante dans le sens où elle est rarement utiliser dans les JV ah oui et chose rare pour un jeu japonais pour une fois on incarne pas un beau-gosse adolescent cliché semblant sortir d'un Shonen mais bien un personnage vieux et adulte bon donc toutes mes condoléances aux demoiselles qui voudrait jouer un personnage jeune et beau gosse mais ce n'est pas du tout le cas ici, anecdote intéressante cependant dans la version japonaise PS3 du jeu on incarne bel et bien un adolescent beau-gosse qui est le frère et non le père de Yonah, apparemment le personnage aurait été rendu plus âgé pour le publique occidentale du coup il y'a 2 versions du jeu Nier Gestalt (celle qui est sorti chez nous sur 360 et PS3) et Nier Replicant (la version PS3 japonaise) quand à savoir s'il y'a d'autre différences je n'en sais strictement rien.

Bon alors au final que penser de Nier et bien comme je l'ai dit Nier est un jeu assez unique dans cette génération PS3/360 et donc il ne se destine pas du tout au grand public, déjà le côté graphique de l'univers ainsi que le gameplay il faut bien le dire en dessous de ce qui se fait sur les productions à gros budget peut en rebuter plus d'un, à côté de ça on a cependant un univers riche et travailler, une ambiance unique sublimer par une OST magnifique, des personnages charismatiques et intéressants et un scénario également intéressant, et surtout on a un jeu qui se varie et n'hésite pas à prendre des risques en fait c'est ni plus ni moins qu'un jeu d'auteur les fans des précédents jeux Cavia y trouveront leur compte pour les autres tout dépend des attentes qu'on en a.
Revenir en haut Aller en bas
 
Nier (Premières impressions)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nier (Premières impressions)
» Premières impressions après essai du fr7xb
» Mes premières impressions....
» Windows 8.1 Preview : nos premières impressions
» Premières impressions sur le Camper 760 LMT-D.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Times Square :: Détente & loisirs :: Jeux vidéos & PC :: Tests-
Sauter vers: